Montrer tous les 7 résultats

Bleu de Gex AOP

A partir de 3,50

Un bleu du Jura trop discret

Issu des techniques de fabrication fromagère des moines de l’abbaye de Sainte Claude, son origine semble remonter au 13ème siècle. Cette technique du “bleu persillé” type sassenage est alors importée par les migrants dauphinois refusant de devenir français suite aux dons de terres de Humbert II au roi de France.

Egalement appelé Bleu du Haut-Jura ou Bleu de Septmoncel, le Bleu de Gex est le premier des fromages au lait cru de vache à recevoir une reconnaissance officielle: AOC en 1977. Ce bleu offre une douceur naturelle, un goût de noisette, de champignon et une légère amertume.

 

 

 

 

 

Fourme d’Ambert AOP

A partir de 4,05

Fourmidable…

La fourme d’Ambert est connue de façon certaine depuis le moyen-âge dans les jasseries du Haut-Forez. C’est dans ces “jas” (bâtiments) exposées en pleine forêt à l’abri du vent que côtoyaient animaux, fromagerie et habitation.

Ce n’est qu’au début du 20ème siècle que la fabrication de la fourme d’Ambert se délocalise des Monts du Forez.

Cette fourme offre une texture souple, onctueuse et fondante et une saveur légèrement salée. Son goût et son odeur de bleu et de cave caractéristiques nous donne un fromage assez rond et sans trop de puissance en bouche.

 

 

 

Mont d’or

A partir de 9,40

Le Vacherin du Haut-Doubs

Les premières traces écrites du Mont d'or remontent au XVIIIème siècle. Il agrémentait à l'époque la table de Louis XV qui l'aimait pour la finesse et l'onctuosité de sa pâte. Au début de l'automne, les troupeaux du massif du Mont d'or regagnaient les étables après avoir passé l'été dans les hauts pâturages. Lorsque les quantités de lait nécessaire à la production de gruyères de Comté étaient insuffisantes, il devenait nécessaire de fabriquer des fromages plus petits et beaucoup moins gourmands en litres de lait. On les appelait “fromages de boëtte” ou “de crème”.  Ceci explique pourquoi le fromage Mont-d'Or est aujourd'hui encore un fromage saisonnier fabriqué du 15 août au 15 mars à 700 mètres d'altitude.

Son affinage se poursuit dans une boîte d'épicéa légèrement plus petite que le fromage, ce qui lui donne ce goût boisé, ses odeurs de résineux et sa saveur si spécifique, qui en font un fromage de gourmets.

A déguster froid à la cuillère ou chaud avec des aromates et un bon vin du Jura!

 

 

Morbier AOP

A partir de 3,90

Le “Recherchon”…

Anciennement appelé le “Recherchon”, il était autrefois réservé pour la consommation personnelle des producteurs de Comté. Il était élaboré avec le reste de la cuve qui n’avait pas pu être pris dans la toile. Pour éviter que le fromage ne soit contaminé par des insectes, les fromagers en enduisaient la surface de suie. Le lendemain ils “rechargeaient” ce demi-fromage avec le reste de la coulée suivante. Ainsi est né le Morbier.

Nos Morbiers sont sélectionnés dans les meilleures fruitières du Haut-Doubs et offrent un parfum franc, fruité et persistant avec un léger goût de crème.

 

 

Raclette de Savoie fermière nature

A partir de 4,80

Excellente en version chaude et fondante pour la “Raclette”, mais pas seulement…

C’est à Villaz, petit hameau sur les hauteurs du bassin Annécien, que nous nous procurons notre Raclette, pour un affinage minimum de 5 mois. Idéale pour le célèbre plat Savoyard, elle se déguste également très bien au couteau. Cette meule de 6 kg, à la particularité de fondre facilement pour accompagner vos pommes de terre, mais sa pâte agréable à l’état naturel est un bel argument sur votre plateau de fromages.

 

Raclette fumée

A partir de 4,50

Un goût fumé pour vos soirées raclette!

La raclette fumée que nous avons sélectionnée, est fabriquée à Chantrans entre Besançon et Pontarlier, dans la maison Monnin. Depuis plusieurs générations, cette famille travaille le lait de façon artisanale conjuguant le savoir faire d’une entreprise familiale avec des méthodes de production et des équipements à la pointe de la technologie.

C’est dans un tuyé, grande cheminée typique des fermes du Haut-Doubs, que la fumaison de la raclette fumée est faite, durant plusieurs jours à la manière d’une saucisse de Morteau.

 

 

 

Râpé pour fondue maison

A partir de 11,20

Un mélange Savoie-Franche-Comté qui saura vous régaler.

Nous avons associé dans ce râpé spécial fondue, les meilleurs fromages de nos réserves. Mis sous vide, ces sachets de 400 et 600 grammes sont prêts à l’emploi et peuvent se garder au frais jusqu’à un mois et demi.

Voici la recette pour réussir sa fondue: comptez 200g de fromage et 10 cl de vin blanc sec de Savoie par personne. Nous vous conseillons de commencer votre fondue avec la moitié du vin blanc nécessaire (selon le nombre de convives) et d’en rajouter ensuite au fur et à mesure selon l’onctuosité souhaitée.

Aillez votre caquelon et chauffer légèrement votre vin. Ajouter petit à petit le râpé spécial fondue et remuer avec une spatule en suivant la forme d’un “8” à feu très doux. Régalez-vous !