fbpx
Mon panier
0,00

Texture : Fondant

Voici les 5 résultats

Bleu d’Auvergne AOP

3,70
250G

Le bleu de caractère…

En 1845, le jeune Auvergnat Antoine Roussel fit l’expérience d’ensemencer son lait caillé avec un peu de moisissure formée sur du pain de seigle: il inventa le bleu! Puis il perfectionna sa recette en perçant son fromage avec une veille aiguille afin de laisser l’air passer et les moisissures se développer.

Une force de caractère pour ce bleu au goût parfumé qui développe en bouche des arômes de champignon sauvage, de crème et de sous-bois. Pour adoucir son goût, mélangez-le avec des noix ou de la poire.

 

Brillat Savarin

5,70
Demi

Le délice des gourmets…

Crée en 1930 par Henri Androuet en hommage au célèbre gastronome français du 18ème siècle: Jean Anthelme Brillat-Savarin. Celui-ci appréciait tellement le fromage qu’il dit un jour « un repas sans fromage est comme une belle à qui il manque un œil »… Décrit comme le “foie gras des fromages”, il résiste bravement à l’ère des régimes.

Ce fromage très onctueux, gras et gourmand a été créé à l’époque où la matière grasse était considérée comme un produit riche, nourrissant, goûteux et bénéfique. Alors ce fromage figurait sur les tables lors des repas de haut niveau gastronomique.

 

 

 

 

 

Coeur de Neufchâtel AOP

4,90
La pièce

Le plus anciens des fromages normands…

Son ancêtre remonte au 11ème siècle et l’histoire de la Normandie démontre qu’il fût de tout temps très prisé. Ils plurent même aux anglais lors de nombreux échanges le plus souvent guerriers, qui les opposèrent aux normands durant le moyen-âge. Les jeunes filles offraient des “cœurs” aux soldats anglais afin de manifester leurs sentiments…Les vaches normandes produisent un lait particulièrement crémeux qui donnent au Neufchâtel ce goût si spécifique.

 

 

 

 

Le bleu 1924

7,25
250g

Le bleu inspiré du Roquefort…

Un de nos coup de cœur, vous ne connaissez peut-être pas encore le 1924 ! Inspiré du Roquefort, ce persillé à la particularité d’être pasteurisé et au lait de mélange vache et brebis, issu de la pure tradition du massif central. Mais pourquoi 1924 ?
C’est tout simple, en 1925, la première Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) a été mise en place. Il s’agissait du Roquefort au lait 100% brebis. C’est donc avec un peu d’humour et en souvenir des fromages fabriqués à l’époque avec des laits mélangés que ce nom très simple a été choisi par la maison Mons. Affinés minimum 4 mois en cave humide et fraîche, sa texture beurrée se rapproche de celle du Roquefort, en revanche au niveau du goût il sera plus doux et moins prononcé.

 

 

 

Roquefort Le vieux berger AOP

8,00
250G

Mangez du Roquefort et devenez fort comme un roc !

La légende veut qu’un pâtre amoureux, pour suivre une bergère, aurait oublié du pain et du fromage de brebis dans une grotte du Combalou. Revenant plus tard en ce lieu, il découvrit le fromage couvert de moisissure. Il le goûta et s’en régala. Le Roquefort était né. Fabriqué uniquement avec des brebis Lacaune il fut la première AOC Française en 1925.

Les grottes du Combalou naturellement ventilées permettent à sa pâte de développer les moisissures nobles du Pénicillium Roqueforti qui lui donne son goût caractéristique. Il offre en bouche une texture fondante, une saveur ovine très présente et une légère pointe de sel qui contentera même les plus exigeants.